Je suis fumeur, à quels risques suis-je exposé en urologie ?

Le tabac est un facteur de risque important dans de nombreuses pathologies.  Il est responsable d’environ 73.000 décès prématurés par an en France.

Le rôle délétère de l’exposition tabagique est établi dans plusieurs pathologies urologiques, notamment en cancérologie, mais aussi dans les troubles de l’érection, les troubles de la fertilité, l’instabilité vésicale et les complications péri-opératoires.

Les agents chimiques contenus dans la fumée du tabac endommagent les cellules des organes, mais également les artères.

Tumeurs vésicales et des voies excrétrices supérieures

Le tabac est un facteur de risque majeur. Il multiplie par 3 le risque de ces tumeurs.

Ces tumeurs se manifestent essentiellement par une hématurie (présence de sang dans les urines). En France, c’est le 7ème cancer le plus fréquent de l’adulte.

Tumeurs du rein

Le tabac fait partie des facteurs de risques de cancer du rein.

C’est le 9ème cancer de l’adulte le plus fréquent.

Troubles de l’érection 

C’est l’incapacité d’obtenir et/ou de maintenir une érection suffisante pour permettre une activité sexuelle satisfaisante, pendant au moins trois mois.

Le tabac est un facteur de risque cardiovasculaire bien connu et endommage les artères, y compris celles permettant les érections. Le tabac favorise donc les dysfonctions érectiles.

La dysfonction érectile concerne un homme sur trois après l’âge de 40 ans.

Troubles de la fertilité

La consommation de tabac réduit la fertilité, essentiellement chez l’homme, par une diminution de la production de spermatozoïdes.

Hyperactivité vésicale / incontinence urinaire

La fumée du tabac contient des agents irritants pour la vessie et peuvent entrainer des troubles de la miction, comme des urgences ou des fuites urinaires.

Complications post-opératoires et retard de cicatrisation

Le tabagisme actif accroît la morbidité respiratoire postopératoire.

La fumée de tabac altère les processus de cicatrisation et favorise les complications chirurgicales postopératoires (abcès, éventration, retard de cicatrisation…)

Le tabagisme majore le risque de complications infectieuses postopératoires.

Les enfants exposés passivement à la fumée de tabac de leurs parents ont également un risque majoré de complications respiratoires péri-anesthésiques.