J’ai du sang dans les urines, que faire ?

La présence de sang dans les urines est appelée hématurie.

D’où provient l’hématurie ?

Une hématurie peut provenir de plusieurs localisations

  • les reins,
  • les uretères,
  • la vessie,
  • la prostate,
  • l’urètre.

Quelles sont les causes les plus fréquentes d’hématurie ?

  • Lorsque l’hématurie est accompagnée de douleurs, les causes les plus fréquentes sont l’infection urinaire, les traumatismes, les calculs urinaires ou la prostatite.
  • En l’absence de douleurs, les maladies rénales, les tumeurs cancéreuses (de la vessie ou du rein le plus souvent), l’hyperplasie bénigne de la prostate ou les rétrécissements de l’urètre sont des diagnostics qu’il faut évoquer et rechercher.
  • La prise d’un traitement qui fluidifie le sang (aspirine ou anti-coagulant) n’est pas une explication suffisante.

Quels examens faut-il faire ?

  • En cas de présence de sang dans l’urine, votre médecin ou votre urologue vous prescriront le plus souvent une analyse d’urine (ECBU), une échographie et souvent un scanner abdominal qui permettront de visualiser tout l’appareil urinaire depuis les reins jusqu’à la vessie.
  • L’urologue complètera le plus souvent ces examens par une cystoscopie : examen permettant de voir à l’intérieur de la vessie avec une petite caméra et qui se pratique lors d’une consultation.

La couleur des urines a-t-elle une importance ?

Le pouvoir de coloration du sang est très fort.

urine normalehématurie fort hématurie moyen
Même pour des pertes de sang minimes, la coloration des urines peut être très impressionnante. Vous avez la possibilité de les éclaircir en augmentant la quantité de vos boissons.

Peut-il y avoir des complications ?

  • Lorsque le saignement est trop abondant, des caillots peuvent se former dans la vessie. Dans ce cas, vous risquez d’être bloqué pour uriner.
  • Si cela vous arrive, vous devrez consulter en urgence. Le premier geste consistera à mettre en place une sonde spéciale dans la vessie. Cette sonde permettra d’extraire certains caillots et de mettre en place un rinçage continu de la vessie pour éviter que d’autres ne se forment.

Le traitement de l’hématurie dépendra ensuite de l’origine du saignement. Il peut comprendre des antibiotiques ou d’autres médicaments, une sonde vésicale, une opération chirurgicale ou une radiothérapie.