L’organisation de la recherche clinique

  • La recherche clinique fait partie intégrante des missions des CHU. De nouvelles thérapeutiques innovantes, non encore accessibles en soin courant, peuvent ainsi être proposées aux patients. Ceci peut représenter un réel bénéfice dans la prise en charge des patients.
    • Les protocoles auxquels nous participons dans le domaine de l’urologie sont des protocoles de phases 2 et de phase 3.
    • Les principaux domaines thérapeutiques concernés sont : le cancer du rein, le cancer de la prostate, l’hyperplasie bénigne de la prostate et l’incontinence urinaire.
  • Lors de votre venue dans notre service, un médecin pourra être amené à vous proposer de participer à un essai clinique suivant votre pathologie.
    • Cette recherche est conduite selon des règles rigoureuses définies par la loi et sous le contrôle d’un comité indépendant chargé de la protection des personnes.
    • Vous serez informé par le médecin du déroulement de l’étude et si vous acceptez de participer à la recherche un consentement éclairé sera alors signé.
  • Afin de mener à bien ces recherches, une attachée de recherche clinique (ARC)  et une infirmière de recherche clinique (IRC) sont là pour aider les urologues aux suivis des patients et aux démarches administratives. Leur rôle est aussi de répondre à toutes  vos questions et d’assurer le bon déroulement de la recherche à laquelle vous participez.