Chirurgie robotique

Le “robot chirurgical” est en fait un télémanipulateur

  • il reproduit fidèlement les mouvements du chirurgien.

Avantages

Les avantages du robot chirurgical sont en fait les suivants:

  • vision 3D (la caméra est binoculaire avec une image pour l’oeil droit et une image pour l’oeil gauche du chirurgien),
  • zoom très puissant (on peut s’approcher à 1 mm de la zone opératoire),
  • mouvements

extrêmements précis du fait d’une part de la vision parfaite et d’autre part d’instruments très fins et articulés dans toutes les directions de l’espace.

Robot_chirurgical

Le chirurgien peut ainsi réaliser des gestes que la main humaine ce sait pas faire.

Au total, le chirurgien peut ainsi pratiquer une dissection très précise.

Indications

L’utilisation du robot chirurgical se concentre principalement sur deux types d’interventions

  • la prostatectomie totale : elle est réalisée en cas de cancer et l’outil robotique permet alors de faciliter la préservation des structures qui assurent la continence urinaire et les érections.
  • la néphrectomie partielle (ablation d’une partie de rein) : lorsqu’il existe une petite tumeur du rein et que l’on souhaite conserver intacte toute la partie saine ; l’outil robotique permet alors d’élargir les indications d’une voie d’abord coelioscopique et de diminuer la durée du clampage vasculaire (durée d’ischémie rénale).

Robot_chirurgical_1

  • Nous utilisons également cet outil dans de nombreuses autres interventions comme la cystectomie pour cancer de la vessie, la cure de jonction pyélourétérale ou certaines interventions complexes de chirurgie reconstructrice de l’appareil urinaire.
  • Enfin, le service évalue l’apport de la chirurgie robotique dans l’implantation de sphincter urinaire artificiel chez la femme et la néphrectomie en vue d’une greffe avec donneur vivant.

Au CHU, il n’y a aucun surcoût pour le patient quand ce type de prise en charge lui est proposé.