Biomarqueurs moléculaires prostatiques

L’activité de recherche sur les biomarqueurs prostatiques a été menée en collaboration avec le laboratoire INSERM U955 Eq07 à Créteil et le RIMLS à Nijmegen aux pays Bas.

Capture d’écran 2014-03-26 à 20.12.39 Certains biomarqueurs urinaires de l’inflammation prostatique chronique ont été identifiés. Un lien avec des facteurs pronostics connus de l’hyperplasie bénigne de la prostate a été établi (résidu post-mictionnel et débit urinaire maximum).

 

PCA3-prostateD’autres travaux, réalisés avec les mêmes équipes ont également permis de mieux comprendre comment des marqueurs moléculaires du cancer de la prostate (PCA3 et TMPRSS2:ERG) pourraient être associés afin d’améliorer le diagnostic des cancers de la prostate.

 

Ces travaux ont tous été publiés. Vous pourrez les retrouver dans la rubrique « articles scientifiques » de notre site.